J’ai arrêté le LAIT DE VACHE !

J’ai arrêté le LAIT DE VACHE !

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous savez à quel point je suis à cheval sur ce que je mange (ceux qui me connaissent diront « à quel point je suis chiante » !), alors je me devais de vous parler du LAIT DE VACHE. Et pourquoi je suis si fière (et soulagée) de l’avoir arrêté depuis plus de 3 ans.

Il faut savoir qu’avant de l’arrêter, j’étais une GRANDE consommatrice de lait de vache. Pas un matin sans un énorme bol de lait au chocolat. Et je pouvais boire un verre de lait entier nature dans la journée, juste pour le plaisir. J’adorais ça.

Après la naissance de Chaton, j’ai commencé à avoir de grosses douleurs au bas ventre par périodes. Je n’arrivais pas très bien à comprendre pourquoi. Je ne trouvais rien pour les soulager. Et puis, après un séjour aux urgences, avec un gastro et autres toubibs, ma mère me dit : « ah c’est peut être de l’endométriose ? Mamie et moi avons ça, parait que c’est héréditaire ». Ah ouais ok. Quand on se refile des trucs comme ça de mère en fille, j’aimerai bien être au courant quand même hein !

Vu qu’il n’y a pas beaucoup de solutions à cette maladie chronique (merci du cadeau), j’en ai quand même cherché pour atténuer les douleurs. Et de nombreuses solutions se trouvaient dans l’alimentation.

Je me suis donc dirigée vers de nombreux documents sur le LAIT DE VACHE, puisque ça ressortait beaucoup. Et j’ai été très surprise de ce que j’ai trouvé : le lait de vache, c’est de la merde, comme dirait Jean-Pierre Coffe. Je vais vous la faire courte et efficace :

Le lait de vache est, comme vous vous le doutez bien, destiné aux veaux. La vache n’avait absolument aucune envie de base, de faire du lait à foison pour nous, les humains. Elle s’en tamponne allégrement le sabot par terre de produire des bouteilles Lactel, et de faire 30 milliards de chiffre d’affaire par an en France. La vache, elle, a juste envie d’aller brouter son herbe au calme, sans qu’on lui titille la mamelle toute la journée. Ma question est : êtes vous un veau ? Eh bien non. Vous n’êtes pas un mignon petit veau, et moi non plus.

Et comme toute maman qui se respecte, la vache veut le bien de son enfant, le mignon petit veau. Alors, pour qu’il grandisse correctement, et prenne des centaines de kilos en très peu de temps, le veau boit le lait de maman. Ce lait, bourré d’hormones de croissance, qui aide donc à faire grossir le petit veau en deux temps, trois mouvements. Ces hormones de croissance sont en partie, un moyen de multiplier les cellules. Bon. Soyons hyper pessimistes deux secondes : imaginez vous que des cellules cancéreuses aient envie de faire leur coming out dans votre corps. Eh bien, cellules cancéreuses + multiplicateur de cellules = mauvais plan. Il faut savoir que les hormones du lait de vache sont 3x plus importes que celles de notre lait maternel. C’est énorme !

Il y a quelques responsables au sein du lait de vache qui expliquent cela : la caséine par exemple, qui est la principale protéine du lait (et donc facteur de croissance). Vous savez ce que c’est ? Non ? Alors, imaginez vous tenir une bière bien fraîche dans votre main. L’étiquette, malgré le froid, a du mal à se décoller hein ? Eh bien, c’est normal : l’étiquette est collée par la caséine. Oui, la caséine est une colle. On la retrouve aussi pour coller des meubles, et même du papier peint. Le corps créé donc des anticorps pour assimiler la caséine, car ce n’est pas une protéine naturelle pour lui. Elle se colle aux parois de votre intestin, votre corps est en galère, et le manifeste en sécrétant du mucus, du pus, ce qui engendre des inflammations. Vous ne pouvez pas le voir, c’est à l’intérieur de votre corps les gars. Mais cela se traduit par des sinusites, des bronchites, … et même des inflammations articulaires. La légende du « bois du lait, c’est bon pour tes os » vient de s’écrouler.

Je vais vous épargner le paragraphe sur les antibiotiques donnés aux vaches afin de les garder en bonne santé, pour avoir un bon lait, bien bon, et bien blanc. Je vous épargne, mais « toi-même-tu-sais ».

Il y a également la problématique du lactose. Quand on est bébé ou enfant, on le digère plutôt bien. Mais arrivé à l’âge adulte, notre corps nous signale que ce n’est plus possible. Migraines ? Gazs ? Douleurs ? C’est le lactose qui ne passe pas. La lactase est l’enzyme qui permet d’assimiler le lactose. Et passé l’âge adulte, notre corps ne produit plus cet enzyme. Les molécules arrivent donc dans l’intestin, et là, c’est le drame, tout bascule : ça fait mal. Respectons un peu notre corps, arrêtons de le faire souffrir comme ça, oh !

Et pour finir, le ministère de la Santé qui, via le PNNS, vous dit calmement qu’il faut consommer de 4 à 5 produits laitiers par jour… Je me demande s’ils n’ont pas des actions chez Funico France ? Non, les filles, sérieusement : consommer 4 à 5 produits laitiers par jour, c’est se mettre soi même dans la tombe. C’est totalement hallucinant de recommander cela, et d’ailleurs beaucoup de médecins se révoltent face à cette aberration. Le lait de vache est responsable de nombreuses maladies, comme le diabète, la maladie de Crohn, les cancers du colon-pancrés-intestin-prostate, constipation, fatigue chronique, etc, la liste est bien trop longue.

Je vais y aller cash mais, imaginez un enfant atteint de cancer, subir des chimios bien toxiques dans l’espoir d’être guéri et qui consomme ces 4-5 produits laitiers par jour. S’il y a bien un truc à faire là, c’est d’arrêter totalement les protéines de vache.

Faisons un point sur le mythe du calcium : il y en a partout. Pas besoin de consommer du lait de vache pour en bénéficier. Sachez le !

J’ai donc bu ma dernière bouteille de lait (faut pas déconner, on ne gâche pas chez nous !) et fait une croix sur le lait de vache. Mais il fallait combler le manque : quelles sont donc les alternatives ?

Le lait végétal bien sûr ! Aucun souci pour le cholestérol : le lait végétal en est dénué, contrairement au lait de vache. Pas de lactose, pas de caséine. Niveau nutritionnel, il est beaucoup plus intéressant que le lait de vache : il est riche en vitamines, minéraux et acides gras non-saturés. Il en existe beaucoup, et il est difficile de savoir vers lequel s’orienter. Je vais donc vous donner un petit coup de main :

  • LE LAIT DE RIZ : parfait pour la transition lait animal-végétal. Il est très proche du lait de vache en terme de goût. Il est naturellement sucré et les enfants l’apprécient davantage. Il est sans gluten, et niveau calcium, il bat tous les records. Cependant, il fait parti des laits les plus caloriques de par sa teneur en sucres.
  • LE LAIT DE COCO : il est génial pour cuisiner. Naturellement parfumé, ce n’est que du bonheur ! Cependant, comme le lait de riz, il est riche en lipides, et donc considéré comme le lait végétal le + calorique. Il a quand même des graisses très intéressantes pour le corps, notamment pour notre santé cardio-vasculaire, et il est une boisson naturellement isotonique, c’est à dire qu’il vous ré-hydrate aussi vite que l’éclair.
  • LE LAIT D’AMANDE : on le retrouve très souvent « enrichi en calcium », car il en contient peu, c’est vrai. Mais il est délicieux, peu calorique et ne contient pas de graisses saturées. Il est également très sympa pour réaliser ses petits desserts !
  • LE LAIT DE NOISETTE : Très digeste, il est bourré d’acides gras mono-insaturés qui protègent les systèmes nerveux et cardio-vasculaire. Il est également riche en calcium, vitamines A, B et en phosphore (et en acide folique, particulièrement intéressant pour les femmes enceintes !).
  • LE LAIT DE SOJA : (je ne suis pas pour le lait de soja à cause des isoflavones -je vous expliquerai cela dans un prochain article- mais soit, je vous le décris quand même !) il est le plus courant des laits. Riche en fibres et en acides gras polyinsaturés favorisant la diminution du cholestérol, il est quand même à éviter si vous avez quelques difficultés à digérer !
  • LE LAIT D’ÉPEAUTRE : sans sucres ajoutés, il est très pauvre en acides gras saturés. Il contient pas mal de vitamines (B, D et E), de magnésium, de fer et de calcium, ce qui le rend très intéressant ! Si vous êtes allergique au gluten, fuyez le puisque l’épeautre est une variété de blé.
  • LE LAIT D’AVOINE (celui que j’ai choisi !) : il a une excellente teneur en protéines qui permet de combler pas mal de manques pour l’organisme. Faible en teneur glycémique, il permet de diminuer votre taux de cholestérol. Très riche en fibres, il vous offre un transit intestinal en or massif. L’avantage de ce lait est qu’il vous donne un regain d’énergie colossal : c’est un véritable carburant cérébral. Délicat si vous êtes allergique au gluten, bien que ça ne soit pas la même protéine. À tester donc. Je l’ai choisi, et honnêtement, je ne m’en lasse pas ! Son goût légèrement sucré est délicieux.

 

Autre alternative si vous souhaitez vraiment boire du lait animal : le lait de brebis ou de chèvre. Étant donné que la chèvre (ou la brebis) est un « petit » animal, les hormones de croissance sont moins importantes. Il vaut mieux boire ce lait animal, plutôt que celui de la vache. En bref, plus l’animal est gros, moins c’est bon.

Et pour les enfants ? Malheureusement, je ne saurai quoi vous répondre. J’ai allaité mes enfants durant 3 mois chacun, environ (moins pour Milouche). Ils sont ensuite passés sur du lait en poudre. Chaton a pris du lait de vache durant 1 an par la suite. Mais il ne l’aime plus, et depuis 1 an boit du jus de fruit au petit déjeuner. Et j’en suis ravie ! Pour son calcium, il le trouve dans beaucoup d’aliments (sardine, eau Hépar, choux, brocolis, …), et nous sommes consommateurs de fromage de chèvre. Cela dit, je ne pense pas que le lait végétal soit approprié pour des enfants de – de 3 ans. Ils ont besoin de grandir, et le lait de vache me semble le plus approprié. Mais sur une courte période.

C’est un choix d’adulte que je fais là, mais j’évite un maximum la consommation de lait de vache à la maison. Nous en rencontrons bien évidement dans les yaourts, les glaces, le beurre, la crème fraiche. Mais nous n’en consommons pas tous les jours ! Et pour la crème fraiche, il en existe des végétales (à l’amande ou à l’avoine par exemple).

J’espère vous avoir éclairé à ce sujet, et n’hésitez pas à me faire part de vos avis !

Partager:

14 Commentaires

  1. Elodie C
    15 août 2017 / 08:48

    Et c est en lisant ces articles la que je suis heureuse de ne pas aimer le lait quel qu’ il soit ( l odeur me ferait vomir et ce depuis Mes 2 ans ).
    Mon homme aime le lait mais je pense que je vais le diriger vers un autre mon fils aussi mais il a 3 ans et demi et son rituel de bibi est un passage obligé pr lui les matins de fatigue alors en attendant on est passés au lait de vache bio je sais pas si c est mieux mais bon .
    Merci pr ton article en tt cas !

  2. 14 avril 2018 / 23:22

    Wow, this article is pleasant, my sister is
    analyzing these kinds of things, so I am going to convey her.

  3. 19 avril 2019 / 00:02

    Quality articles is the key to interest the visitors to pay a visit the web
    site, that’s what this site is providing.

  4. 7 mai 2019 / 17:08

    Terrific post however , I was wondering if you could write a litte more on this subject?
    I’d be very thankful if you could elaborate a little bit more.
    Many thanks!

  5. 10 mai 2019 / 18:29

    Thanks for sharing your thoughts on gel nails breda. Regards

  6. 20 mai 2019 / 14:30

    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website yourself or did
    you hire someone to do it for you? Plz respond as I’m looking to create my own blog and would like to know where u got this from.
    thanks

  7. 22 mai 2019 / 17:55

    What’s Going down i am new to this, I stumbled upon this I’ve discovered It absolutely helpful and
    it has helped me out loads. I’m hoping to give a contribution & assist different
    users like its aided me. Good job.

  8. 25 mai 2019 / 21:57

    Hello there, You’ve done a fantastic job. I
    will definitely digg it and personally suggest to my friends.

    I’m sure they’ll be benefited from this site.

  9. 26 mai 2019 / 06:50

    I was recommended this blog by my cousin. I’m not sure whether this post is written by
    him as no one else know such detailed about my problem.
    You’re amazing! Thanks!

  10. 26 mai 2019 / 11:44

    Greetings! Very useful advice within this article!
    It’s the little changes which will make the most important changes.
    Thanks a lot for sharing!

Répondre à how to get help in windows 10 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *